Dinosaure Volant

avril 21, 2020

dinosaure qui vole

 

L'Histoire des Dinosaures Volants 

Il fut une époque lointaine, très antérieure à la nôtre, où plusieurs grands reptiles appelés dinosaures, vivaient ensemble. L'époque évoquée fait référence à l'ère du mésozoïque comprenant trois périodes bien distinctes qui sont le Trias, le Jurassique et le Crétacé.

Semblable à ce que nous connaissons tous de nos jours, une chaîne alimentaire existaient à cette période, avec d'un côté les carnivores, et de l'autre les herbivores. Ces derniers pouvaient être des dinosaures marins, terrestres, ou bien volants. Chacun avait donc sa propre manière de se déplacer.

Les dinosaures volants étaient sans nulle doute les plus disposés à trouver facilement de quoi se nourrir mais aussi à se protéger de ses principaux prédateurs.

 

Découvrez dans notre collection de Déguisement Dinosaure lequel vous conviendra le mieux lors de vos soirées festives !

 

découvrir déguisement dinosaure volant 

 

Pouvait-on parler de dinosaures volants ou bien de reptiles volants ?

Il s'agit d'une question tout à fait pertinente. Deux principaux types de dinosaures ont peuplé la Terre durant l'ère du mésozoïque. Il y avait les Ornithischiens qui étaient des avipelviens et les Saurischiens. Mais qu'est-ce qui les différenciait exactement ?

 

ornithischiens saurischiens

 

Les Ornithischiens

Ces dinosaures avaient pour principale caractéristique anatomique, d'être pourvus d'un bassin d'oiseau. En effet, comme les oiseaux que nous tous actuellement, leur pubis pointait vers l'arrière en parallèle à l'ischion.

Ce type de dinosaures regroupait essentiellement les herbivores qui étaient présents en nombre important sur toute la surface du globe terrestre.

 

Les Saurischiens

Ces dinosaures étaient pourvus de ce que l'on appelle un bassin de lézards. L'os du pubis des saurischiens était en effet orienté vers l'avant. On retrouve d'ailleurs cette caractéristique chez nos reptiles actuels.

Les saurischiens incluaient toutes les espèces de dinosaures carnivores mais aussi un certain nombre de dinosaures herbivores. La majorité d'entre eux s’éteignirent entre la période du Crétacé et du Tertiaire, laissant ainsi les oiseaux (ou dinosaures volants). Les reptiles volants comprenaient un ordre qui était celui des ptérosaures.

 

Comment différencier les dinosaures volants des ptérosaures ?

 

pterosaure volant

 

À l'inverse de ce que l'on peut voir ou lire souvent dans des documentaires ou des revues, les ptérosaures n'étaient pas des dinosaures volants ! Ceci s'explique par des différences plus ou moins marquées entre ces deux types de catégories.

Il est donc essentiel de connaître leurs principales caractéristiques afin de pouvoir mieux les différencier.

 

Les différences anatomiques majeures observées chez les dinosaures et les ptérosaures

 

squelette pterosaures

 

C'est essentiellement la différence anatomique au niveau du pelvis qui permettait de distinguer les dinosaures des ptérosaures.

La première caractéristique propre au ptérosaure fut l'allure de ses ailes. Elles se présentaient en effet sous l'apparence d'expansions membraneuses qui liaient les extrémités postérieures avec le quatrième doigt alors que les ailes des oiseaux et des dinosaures volants correspondent aux extrémités antérieures modifiées. Elles étaient donc par conséquent osseuses.

La deuxième caractéristique est celle des extrémités. Les ptérosaures possédaient des extrémités étendues vers les deux parties de leur corps. Les dinosaures eux avaient des extrémités situées sous le corps pour pouvoir supporter leur poids ainsi que permettre de maintenir une posture rigide lorsqu'ils étaient redressés ou bien sur quatre pattes.

 

Les types de dinosaures volants qui ont existé

Plusieurs espèces de reptiles volants ont donc peuplé la Terre ou du moins les airs durant l'ère du mésozoïque. Les dinosaures volants incluaient et incluent encore aujourd'hui (oiseaux) aussi bien des carnivores que des dinosaures herbivores et omnivores.

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques qui, au fil du temps, ont donné naissance aux oiseaux, nous allons voir quelques type de dinosaure volant ou oiseaux primitifs :

 

Un oiseau primitif, l'Archaeopteryx

 

archaeopteryx dinosaure volant

 

Sûrement la forme transitoire d'espèce la plus représentative entre les dinosaures non volants et les oiseaux que nous connaissons tous actuellement. L'Archaeopteryx avait des plumes et ne mesurait pas plus d'un demi mètre de long. Ses ailes étaient longues et il vécut durant la période du jurassique supérieur il y a 250 millions d'années.

Plusieurs recherches scientifiques ont permis de supposer que l'animal pouvait seulement se déplacer en planant et qu'il pouvait également grimper aux arbres.

Parmi les dinosaures volants qui ont vécu durant l'ère du mésozoïque, il y en avait de différentes tailles :

 

Iberomesornis

 

iberomesornis dinosaure volant

 

Ce dinosaure volant vivait au Crétacé, il y a 125 millions d'années. Sa taille était telle qu'il ne dépassait pas plus de 15 centimètres. Ses pattes étaient préhensiles, il avait des os coracoïdes et un pygostyle. Le fossile de ce spécimen fut retrouvé en Espagne.

 

Ichthyornis

 

ichtyornis dinosaure volant

 

Sans doute l'un des premiers oiseaux portant une série de dents sur sa mâchoire. Le naturaliste Charles Darwin avait d'ailleurs considéré ce spécimen comme véritable preuve à l'appui confirmant son travail sur la théorie de l'évolution.

Ichtyornis fut un dinosaure volant qui vivait il y a 90 millions d'années. Son envergure alaire était de 43 centimètres environ. Son apparence était très proche de celle des mouettes actuelles.

 

Le Quetzalcoatlus, l'un des plus grands dinosaures volants

 

quetzalcoatlus

 

Cet impressionnant dinosaure ayant vécu essentiellement durant la période du Crétacé , faisait parti de ce que l'on appelle la classe des reptiles ptérodactyloïdes ptérodactyles ptérosaure. Ce ptérosaure aux allures de serpent à plumes mesurait près de 11 mètres de long pour 6 mètres une fois posé au sol. Il pesait entre 70 et 200 kg selon l'espèce considérée et appartenait à la famille des Azhdarchidae.

Durant la période du Crétacé, il existait plusieurs espèces de dinosaures volants dont la taille et l'envergure étaient très importantes. Le Quetzalcoatlus aurait vécu au Texas et sûrement dans les régions alentours car des ossements fossilisés ont été retrouvé à certains de ces endroits.

Grand amateur de poissons et de crustacés lorsqu'il se trouvait à proximité de marais, ou bien charognard lorsqu'un cadavre de dinosaure se trouvait dans son périmètre, le Quetzalcoatlus savait parfaitement s'adapter à chaque situation pour pouvoir subsister.

 

Offrir une Peluche Dinosaure à votre enfant reste le meilleur cadeau à lui faire pour embellir sa journée !

 

découvrir peluche dinosaure volant

 

Deux autres grandes espèces de dinosaures volants

Des fossiles de l'impressionnant Hatzegopteryx thambema furent retrouvés en Roumanie. Ce reptile volant mesurait 13 mètre de long pour une envergure de 12 mètres au vol. Il pesait une centaine de kilos.

Enfin, le dinosaure volant Ornithocheirus (encore appelé Tropeognathus) avait le même régime alimentaire que Quetzalcoatlus. Il pouvait donc être à la fois piscivore et charognard. Son envergure était comprise entre 6 et 12 mètres et son poids était de 100 kilos environ.

 

Des dinosaures volants de plus petite taille

Après avoir donné pour exemple ces impressionnants spécimen, il eut des dinosaures volants de beaucoup plus petite taille qui vivaient à l'ère du mésozoïque. Ce fut le cas de Rhamphorhynchus qui mesurait à peine deux mètres d'envergure ailaire.

 

rhamphorhynchus

 

Son nom se traduit littéralement par bec-mâchoire. Son museau se terminait en bec avec une absence de dents au niveau de l'apex (qui relie l'épaule au thorax), des vertèbres caudales fusionnées formant ainsi la queue des oiseaux ou pygostyle et les pattes préhensiles.

Les dinosaures qui possédaient ces caractéristiques étaient arboricoles, avaient un puissant coup d'ailes qui leur permettait de voler, et étaient considéré comme les Dinosaures les plus forts.

 

Qu'est-ce qu'un ptérosaure ? Quelles sont ses caractéristiques ? Quel est son classement philogénétique ?

Les ptérosaures par définition constituent un ordre éteint de reptiles volants. Ils auraient existé du Trias supérieur jusqu'à la fin du Crétacé. Les ptérosaures ne sont ni des dinosaures ni des oiseaux. Il s'agissait de diapsides archosaures ornithodiriens pour être précis. La majorité des ptérosaures possédaient une crête sur la tête qui leur faisait office d'attribut sexuel.

 

Un Ptérosaure Volant

 

Les ptérosaures avaient la particularité de posséder une fenêtre orbitale ou trou devant l’œil. Le foramen pariétal se trouvait également réduit. Si l'on observe le cinquième doigt du ptérosaure, on s’aperçoit qu'il était plutôt de taille réduite. Les ptérosaures correspondaient, d'un point de vue phylogénique, à un ordre faisant parti du règne animal, de l'embranchement des Chordés et du sous-embranchement des vertèbres. Ils faisaient partis de la super-classe des Tétrapodes, de la classe des Sauropsides et de la sous-classe des Diapsides.

Leur infra-classe était celle des Archosauromorphes, leur premier clade, celui des Archosaures, leur deuxième celui des Avemétatarsiens, et le troisième celui des Ornithodons. L'ordre des ptérosaures était lui-même divisé en deux sous-ordres que sont les ptérodactyloïdés et les rhamphorhynchoïdés. Les ptérodactyloïdés étaient dépourvus partiellement ou même totalement de queue. Leur crâne était imposant, comme l'illustrait parfaitement le Ptérodactyle et le Quetzalcoatlus. Les rhamphorhynchoïdés eux étaient plus archaïques que les ptérodactyloïdés.

Ils possédaient chacun une queue pour assurer leur stabilité. Ils avaient aussi un crâne plus petit comme possédait Rhamphorhynchus ou encore le Dimorphodon. Des études ont également été faite sur la constitution de leur pelage. Ce dernier, sous forme de poils appelés pychnofibres devait donc très certainement conférer aux pterosaures un caractère endotherme. C'est-à-dire que leur organisme maintenait une température métabolique favorable et constante. Les pterosaures étaient également ovipares et quadrupèdes.

Leur régime alimentaire était tel qu'ils pouvaient être à la fois filtreurs, piscivores, insectivores, mangeurs de coquillages etc. Le squelette des pterosaures montrait de nombreuses particularités uniques. Leur anatomie était parfaitement adaptée au vol. Ils étaient dotés d'un squelette pneumatisé, identique à celui des dinosaures et de nos oiseaux actuels. Ce trait de caractère anatomique leur permettait de contenir de l'air indispensable à la respiration. Leurs os fins et creux, ayant une structure de nid d'abeille à l'intérieur, leur assuraient une certaine légèreté et solidité.

 

nouvelle espece pterosaure

 

C'est le sous-ordre des Ptérodactyles qui se différenciait un peu. Leur squelette était davantage adapté à une marche verticale. Les pterosaures possédaient au niveau de leur cou, un nombre de sept à neuf. Sans compter les vertébres sacrées, ces reptiles volants possédaient entre 10 et 18 vertebres.

Ainsi, chez le sous-ordre des Ptérodactyloidés, il y avait ce que l'on appelle un notarium, et correspondant à la fusion entre les vertébrés 3 et 7. Cette structure permettait aux pterosaures de rigidifier la colonne vertébrale. Ainsi, lorsqu'ils étaient en vol, les mouvements de torsion qui accompagnaient les battements des ailes étaient mieux supportés par l'animal. Les ptérosaures disposaient également de plaques osseuses dermiques(gastralia). Leur cavité abdominale était courte et était entourée de six ou huit côtes. Ils avaient également six à sept cités sternales à peine dessinées. Les clavicules étaient soit inexistantes soit fusionnées avec le sternum. L'anatomie de la scapula était bien marquante ainsi que l'os coracoïde.

La rigidité du squelette de l'animal s'expliquait d'ailleurs par la fusion de ces deux parties appelée scapulocoracoïde. Une autre caractéristique bien spécifique du ptérosaure était la présence d'un os supplémentaire sur l'avant-bras qui porte le nom de ptéroïde. Sa fonction était en rapport avec la tension du propatagium de l'animal. Les ptérosaures étaient aussi les seuls à posséder un pré-pubis. Ce dernier est un os situé à l'avant du pubis de l'animal.

Chez ces reptiles volants, l'organisation de la ceinture scapulaire était très sophistiquée, mais pas celle des os de la ceinture pelvienne. On compte trois à 10 vertèbres sacrées qui, au cours de l'évolution, ont fusionné avec les ilions. Des études ont été faites chez les premiers Rhamphorhynchoidea et ont été très concluantes. La structure était beaucoup plus rigide et soudée chez les pterodactyloïdés que chez les Rhamphorhynchoidea.

Chez l'ensemble des ptérosaures, la structure du crâne était à peu près identique; ils possédaient un grand crâne qui pouvait parfois être plus allongé que l'ensemble de leur corps entier (cou compris). De plus, en observant de plus près leur crâne, les spécialistes ont observé des évolutions au niveau de la partie antérieure, plus exactement sur les maxillaires supérieures, les prémaxillaires et les os du front. Leurs fenêtres temporales n'étaient pas fermées et les orbites de leurs yeux étaient plutôt assez grands. Ils étaient pourvus d'anneaux sclérotiques et leur vision était légèrement stéréoscopique leur permettant de percevoir en relief leur environnement.

Des suppositions ont été faite quant à leurs conduits olfactifs. Ils devaient soit passer par la fenêtre préorbitale soit par un trou situé tout au fond de la gueule. Les Pterodactyloïdés avaient pour particularité de posséder une crête cartilagineuse imposante et qui pouvait être de formes diverses. Ce sous-ordre des ptérosaures avait en partie au cours de l'évolution, progressivement perdu leurs dents pour finir totalement édentés (caractéristique marquée surtout chez les Pterodactyloïdés géants.)

 

Le vol chez les ptérosaures

 

Ptérosaure Volant Air

 

Il existait durant l'ère du mésozoïque, de nombreuses espèces de ptérosaures plus ou moins gigantesques. De ce fait, chacun avait sa propre manière de s'élever et de se déplacer dans les airs. Ainsi, les spécialistes pensent que les plus grands ptérosaures devaient simplement planer (vol passif), et les plus petits, voler (vol actif). Tous étaient donc capables, plus ou moins, de battre des ailes. Il fallait donc beaucoup d'énergie pour pouvoir se déplacer.

Une hypothèse scientifique suppose donc que ces reptiles volants étaient de métabolisme homeotherme. Leur pelage devait très certainement aussi leur permettre de conserver la chaleur de leur organisme. Les ailes des ptérosaures étaient pourvues d'un patagium, semblable à celui de la chauve-souris. Cette membrane se forme le long des os des membres avant de l'animal.

 

Les différents types de ptérosaures

Il y avait en ces temps, différents types de ptérosaures dont les Ptérodactyles. Ces derniers étaient carnivores et s'alimentaient de petits animaux.

 

L'apparition du vol chez les dinosaures

 

Tout les dinosaures volants

 

L'apparition du vol chez les dinosaures fut très progressive. Autrement dit, Il aura fallu de très nombreuses années pour que ces gigantesques animaux développent puis acquièrent la fonction de vol. Il faut savoir que, d'un point de vue biologique, chaque trait de caractère présent chez un individu, animal ou végétal, est apparu au fil du temps grâce à l'évolution progressive ou brutale de l'intérieur de l'organisme (comme les mutations génétiques par exemple) ou environnementaux. Les deux étant étroitement liés.

La nature est ainsi faite, si un changement climatique survient et qu'il dure pendant une très longue période (comme plusieurs milliers d'années par exemple), des mutations au sein du génome de l'individu peuvent survenir.

 

Les caractéristiques apparues au cours du temps

Les dinosaures auraient donc acquis au cours de l'évolution plusieurs traits de caractère leur permettant de s'élever dans les airs et de voler. Dans un premier temps, ils auraient développés il y a 230 millions d'années dans le sous ordre des Théropodes une anatomie de trois doigts fonctionnels au niveau de leurs mains. Leurs os seraient également devenus creux au fil du temps et la majorité serait léger.

Dans un deuxième temps, ils auraient acquis ce que l'on appelle dès poignets giratoires. L'os en demi-lune présent à ce niveau-ci leur permettait de chasser des proies en effectuant un coup de bras comme le faisaient les vélociraptors. Enfin, il eut d'autres apparition comme celle de plumes sur l'ensemble du corps ou autres (longs bras, inversion du premier doigt de pied, queue courte ou réduction du nombre de vertèbres).

Ainsi, avec chacune de ces caractéristiques, ces espèces pouvaient batte un peu des ailes ou au moins planer. Il eut ensuite l'apparition des os caracoîdes. Ces derniers reliaient l'épaule au thorax. Il eut aussi l'apparition des vertèbres caudales quitêtes fusinnairent pour former lqueue, le pygostyle et les pattes prehensiles.

Les ptérosaures qui étaient pourvus de ces caractéristiques étaient arboricoles et étaient dotés d'un puissant coup d'ailes leur permettant d'effectuer leur vol. Puis, au fur et à mesure des années, il eut l'apparition de l'os résultant de la fusion de doigts atrophiés (os de l'alula). Bien plus qu'une simple modification anatomique apparue au cours de l'évolution, l'os de l'alula permettait au ptérosaure l'amélioration de la manoeuvre du vol. Enfin, l'apparition d'une queue, du dos et de sternums courts, avaient permis à ces reptiles volants d'améliorer également leur capacité de vol comme celle de nos oiseaux actuels.

 

Découverte de nos jours de nouveaux fossiles de ptérosaures

 

fossile ptérosaure

 

Ces dernières années, quelques découvertes de fossiles de ptérosaures ont été réalisé dans quelques pays du monde. Malgré la délicatesse et la fragilité des ossements de ptérosaures , certains furent retrouvé intact pour le plus grand bonheur de la communauté scientifique.

 

Des ossements du spécimen Cryodrakon boreas découverts au Canada

C'est l'étude de fossiles découverts il y a 30 ans au Canada qui a permis à des scientifiques d'identifier et de classifier une nouvelle espèce de ptérosaure auparavant encore inconnue. Ils lui donnèrent pour nom celui de Cryodrakon boreas.

Ce reptile volant mesurait jusqu'à 10 mètres d'envergure. De ce fait, il est désormais considéré comme étant l'un des plus grands volatiles n'ayant jamais volé sur Terre.

 

L'existence anterieure de Mimodactylus libanensis découverte au Liban

C'est un nouveau spécimen de ptérosaures qui décrocha la reconnaissance de l'ensemble de la communauté scientifique internationale. Un squelette fossilisé complet de ptérosaure fut découvert au Moyen-Orient. Il fut exhumé au Liban, dans le caza de Jbeil.

 

Les fossiles d'un ptérosaure découvert aux États-Unis

Le spécimen avait 112 dents environ. Certaines étaient pointues et en forme de crocs. Il s'agit de Caelestiventus hanseni qui fut trouvé dans un état surprenant de conservation. Il possédait un long crâne étroit d'une hauteur de 18 cm. Sa mâchoire était énorme et très dentée. Il devait sûrement être pourvue d'un goitre.

De nos jours donc, de nombreux scientifiques (paléontologues, botanistes, naturalistes, généticiens etc) sont constamment à la recherche de nouvelles trouvailles au sujet des ptérosaures. Comme nous avons pu l'évoquer précédemment, les ossements des ptérosaures sont assez fragiles (creux et fins).

Rares sont donc les fossiles retrouvés en excellent état de conservation ! Les découvertes à venir pourraient donc permettre d'en savoir plus sur comment vivaient ces reptiles volants, comment ils communiquaient, comment ils faisaient pour se protéger des différents prédateurs s'ils planaient uniquement par exemple etc. Il serait même intéressant d'arriver à découvrir d'autres chaînons manquants' afin de mieux comprendre les mécanismes d'évolution de ces animaux.

Pourquoi est-ce que chez certains, les dents ont totalement disparu ? C'est un sujet extrêmement intéressant qui pourra permettre d'établir un parallèle avec nos espèces volantes actuelles. Car si l'on regarde bien les différentes espèces d'oiseaux que nous côtoyons aujourd'hui, nous remarquerons que des similitudes plus ou moins marquées avec ces reptiles volants primitifs, sont bel et bien présentes ! Le pelage également des ptérosaures, jouait un rôle prépondérant dans la conservation d'énergie etc.

Chaque caractéristique joue donc un rôle très important, notamment pour la fonction du vol. De nombreux fossiles ont été trouvé aux États-Unis, au Canada, en Afrique ou au moyen Orient. Il est essentiel de s'intéresser à cela pour comprendre quel type de climat et de végétation lui étaient le plus ou le mieux approprié... Le régime alimentaire permet aussi de mieux cerner une espèce, son mode de vie, ses habitudes etc. Nous n'avons donc pas fini d'en apprendre davantage sur ces spectaculaires et intrigants reptiles volants !

 

 

figurine dinosaure volant ptérosaure

 

 

 

logo dinosaure boutique dinosaure volant

 

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

dinosaure le plus rapide
Dinosaure Le Plus Rapide

août 16, 2021

Découvrez à travers notre article quels étaient les Dinosaures les plus rapides et quelle créature se trouve en tête de notre classement !
Voir l'article entier
dinosaure herbivore
Dinosaure Herbivore

juin 10, 2021

Plus de deux tiers des Dinosaures ( Ornithischia et Sauropodes ) étaient herbivores, contrairement à ce que l'on pourrait croire. Découvrez-en plus à leur sujet !
Voir l'article entier
dinosaure le plus fort
Dinosaure Le Plus Fort

mars 27, 2021

Savoir quel est le dinosaure le plus fort du monde est l'une des questions les plus fréquentes que les experts et les passionnés se posent à la fois.
Voir l'article entier