Dinosaure Herbivore

juin 10, 2021

dinosaure herbivore

 

 

Les dinosaures sont des animaux faisant partie des animaux vertébrés tétrapodes terrestres. Ils sont apparus et ont vécu il y a entre 66 et 225 millions d'années, au cours de l'ère Mésozoïque. Plus communément, on les compare à des reptiles géants (gros lézards)

Sauf que cette notion n'est pas réaliste puisque certains n'étaient pas grands et regroupent bien plus d'espèces que ceux ressemblant à des lézards. Nous pouvons par exemple faire le lien avec des ancêtres d'autres animaux comme les oiseaux, les crocodiles, les girafes. C'est aussi pour cela, que selon leur espèce les dinosaures pouvaient être soit herbivore (ornithischia et sauropodes) soit des dinosaures carnivores (théropodes). Nous allons refaire le point sur l'évolution du dinosaure dans l'Histoire. Ensuite, nous nous intéresserons plus précisément à ce que mangeaient le Dinosaure Herbivore et quelles étaient leurs caractéristiques ?

 

Régime végétarien, omnivore ou flexitarien : Que mangeaient le dinosaure herbivore ?

C'est assez difficile de connaître avec précision le régime alimentaire d'un animal disparu depuis des millions d'années. Les paléontologues ont donc basé toutes leurs études principalement par rapport aux os et aux dents fossilisés retrouvés. Certains excréments ou contenus gastriques ont été fossilisés avec le reste du squelette. Mais ces études directes sont plus rares car ces trouvailles l'ont également été. Les paléontologues les ont donc étudiés avec précision. Cela a permis de découvrir des résultats très surprenants et intéressants.

Les végétaux qui poussaient pendant l'ère Mézozoïque étaient en grande majorité pauvres en nutriments et difficiles à broyer. Ce serait pour cela que les systèmes digestifs des dinosaures herbivores se seraient adaptés. Jusqu'à il y a encore quelques années, on pense que l'herbe n'existait pas à cette période. Les preuves les plus anciennes remontent à - 55 millions d'années. Les forêts tropicales étaient présentes en grande majorité sur Terre. Par exemple, en Europe, il y avait des marécages tropicaux avec des sous-bois de fougères, de palmiers et de prêles. L'humidité était très présente. Mais, des études controversées ont été publiées en 2005. Cette théorie est depuis remise en cause.

Dans les Annales de l'Académie américaine des sciences, des travaux ont été oubliés sur le sujet. Lindsay Zarron, une des auteurs de ces travaux explique que “la plupart des théropodes (44%) étaient clairement adaptés à une vie de prédateurs mais à un certain moment de l'évolution dans la lignée des oiseaux. Ces dinosaures sont devenus herbivores.” La plupart des ancêtres des animaux à plumes ou oiseaux modernes avaient déjà perdu leur appétit pour la viande.

Certains paléontologues pendant ces dinosaures sont devenus végétariens au fur et à mesure de leur évolution. D'autres pensent qu'en plus de végétaux, ils mangeaient des insectes, des œufs ou encore des petits animaux.

 

photo dinosaure herbivore

 

Les dinosaures herbivores avaient à leur disposition de nombreux types de végétaux. Chaque espèce avait ses préférences (feuilles, tiges, écorces, ginkgos, végétation des prairies ou des parties hautes des arbres, etc.). La nature de leur alimentation dépendait aussi de leur lieu de vie.

De plus, un dinosaure herbivore qui mange des végétaux avait également la possibilité de se nourrir de crustacés (crabes et écrevisses notamment). Les crustacés seraient mangés lors de la période de gestation comme certains oiseaux actuels. Ils étaient donc en très grande majorité végétarien mais pouvaient s'adapter à leur environnement ou leurs besoins ponctuels. Ce serait pour cette raison qu'on aurait retrouvé des crustacés dans les excréments fossilisés de certains dinosaures. Certains restes d'insectes ont pu être également retrouvés dans les excréments de certains dinosaures herbivores. Donc, on parlerait ici plutôt d'espèces flexitariennes.

 

Quelles sont les caractéristiques morphologiques des dinosaures herbivores ?

Un certain nombre de ce genre de dinosaures (appelés sauropodes sauriens) avait un bec et était dépourvu de dents. C'est une caractéristique qui accentue les résultats des travaux qui penchaient vers une majorité de dinosaures végétariens.

En ce qui concerne les sauropodes, c'est surtout le contraste entre leurs faibles dents et mâchoires et leur impressionnantes morphologies qui ont fait réfléchir nos chercheurs. Comment ces espèces arrivaient-elles à vivre en se nourrissant exclusivement de végétaux ? Ils pensent que leur faiblesse au niveau buccal était compensée par un système digestif plus important que chez les carnivores.

Peu d'entre eux avaient des dents et des mâchoires capables de broyer des proies et donc de la viande. De même, ceux qui avaient des dents, n'avaient pas des dents différenciées comme chez les carnivores ou omnivores. (canines, molaires, prémolaires) Toutes leurs dents étaient similaires et plates. Celles-ci étaient conçues dans le but de broyer et de dépouiller les végétaux. Ces dinosaures n'avaient pas la capacité de mâcher. Ils avalaient donc les végétaux aussitôt arrachés. De plus, il a été observé que les dents étant mises à rude épreuve vu la difficulté à être broyé s'abîmaient rapidement. Cependant, la Nature étant bien faite, une fois usées, celles-ci étaient remplacées. Au fur et à mesure de l'évolution des espèces, les becs se sont formés et les joues se sont développées pour aider à la mastication et à la pré-digestion.

De plus, ce type de dinosaures produisait des acides gastriques et des bactéries spéciales pour digérer la cellulose contenue dans les matières végétales. Ils avaient aussi comme certains oiseaux actuels des cailloux dans l'estomac (gastrolithes). Ceux-ci permettaient d'aider la digestion de la nourriture végétale avalée sans pré-digestion buccale, en l'écrasant dans l'estomac.

 

une autre photo dinosaure herbivore

 

Des chercheurs ont d'ailleurs retrouvé en 1985, un squelette de Basosaurus où 64 cailloux (gastrolithes) ont été retrouvés entre le bassin et les côtes du spécimen. Donc en plus d'être présent dans l'estomac, il serait également présent dans la suite du tube digestif. (les intestins) Il est donc certain que le temps de digestion était long et que les aliments restaient longtemps dans l'estomac de l'animal. Les crocodiles et les poules ont le même système de cailloux et de meules pour la digestion des aliments.

On retrouve ces pierres notamment chez les prosauropodes, les sauropodes et les théropodes. Il en a même été découvert chez un Elasmosaurus, un dinosaure marin évoluant lors du Crétacé supérieur. Lui s'en serait servi plus comme lest que comme aide à la digestion.

Pour connaître la nourriture consommée et privilégiée par les espèces, on étudiait ces caractéristiques. Les quadrupèdes n'avaient pas de gastrolithes dans l'estomac mais un long intestin. Cela indique que leur alimentation était basée sur des plantes à feuilles et des branches assez molles. Les grands sauropodes quant à eux, avaient des gastéropodes. Donc, les paléontologues en ont déduit qu'ils pouvaient manger n'importe quoi. (des feuilles aux écorces d'arbres)

Donc, pour résumer, un dinosaure herbivore avait soit :

 - une mâchoire avec des dents plates et similaires

 - un bec et pas de dents (sauropodes sauriens)

 - des cailloux dans l'estomac appelés gastrolithes et des acides gastriques spécifiques pour les espèces qui avalent leur nourriture sans mâcher

 

 

Sous quelle ère et à quelle période ont vécu les dinosaures ?

Avant de voir les différents noms des dinosaures herbivores, il est intéressant de faire le point sur la chronologie. En effet, ces animaux ont vécu il y a des millions d'années avant nous et pendant des millions d'années. Pour se repérer plus facilement dans les périodes citées dans le top 10, nous avons préféré vous faire un point.

Premièrement, il est bon de rappeler que le dinosaure n'est ni une légende ni issu de la fiction. Ce sont des animaux qui ont évolué il y a des millions d'années pendant l'ère du Mésozoïque. Cette ère se situe entre - 252,2 millions d'années à - 66 millions d'années.

Elle comporte trois périodes : le Trias, le Jurassique et le Crétacé. Chaque période est divisée en séries (supérieure et inférieure) puis en âge. Les dinosaures ont donc vécu et évolué pendant 170 millions d'années sur notre planète.

Premièrement, la période de Trias est celle qui correspond à l'apparition des dinosaures. Ensuite, le Jurassique est la période de l'apogée des dinosaures. C'est là où ils ont été les plus nombreux et qu'ils se sont le plus reproduit. Vient ensuite le déclin puis la disparition des dinosaures il y a 66 millions d'années dans la période du Crétacé. La dernière période de vie des dinosaures s'appelle l'âge Maastrichtien.

Il est à noter que la disparition de ces espèces serait due à une forte baisse de la température atmosphérique sur Terre, provoquée par le choc d'un astéroïde sur notre planète près de l'actuel Golfe du Mexique.

Il ne faut pas oublier non plus que la configuration géographique des continents à l'époque n'était pas la même non plus. Par exemple, l'Asie et l'Amérique n'étaient pas séparés par un Océan. Tous les continents étaient beaucoup plus proches et unis.

 

Quel est le top 10 des dinosaures herbivores ?

Seuls les dix dinosaures herbivores les plus connus ou les plus présents à l'époque seront détaillés dans cet article. Bien évidemment, la liste de ces gros lézards qui mangent uniquement des produits végétaux n'est pas exhaustive.

 

Le diplodocus

 

diplodocus dinosaure herbivore

 

Nous sommes nombreux à avoir connu Petit Pied, dans les films d'animation des années 90, Le petit dinosaure. Donc, pour ceux qui connaissent, vous voyez très bien à quoi ressemble un diplodocus ! Pour les autres, pas de crainte, nous allons vous les décrire.

Le diplodocus s'appelle ainsi grâce à ses petits os présents sur sa queue. C'est le premier dinosaure avec ce genre de particularités qui a été découvert. Ensuite, d'autres espèces ont été découvertes avec ces os mais le nom lui est resté.

Il a vécu lors de la fin du Jurassique soit il y a entre 201,3 à 145 millions d'années avant notre ère. Il évoluait dans l'actuelle Amérique du Nord. Il avait un long cou (6 m de long) mais se démarquait des autres grâce à sa longue queue en forme de fouet. Il mesurait environ 35 mètres de long et possédait une petite tête qui n'était pas du tout proportionnelle à sa taille. Il n'était pas si lourd comparé à certains de ses compatriotes puisque le diplodocus pesait une dizaine de tonnes.

Le diplodocus se nourrissait uniquement d'herbes, de petits arbustes et de feuilles d'arbres. Il avait des dents émoussées qui lui permettaient de décortiquer les plantes après les avoir avalées en entier sans les mâcher au préalable.

 

Le brachiosaure

 

brachiosaure dinosaure herbivore

 

Le brachiosaure est appelé ainsi puisqu'il ressemblait à un “lézard à bras”. Il faisait partie des sarischiens sauropodes et a vécu entre 161 à 145 millions d'années avant notre ère.

C'est un des dinosaures les plus grands et gros découverts. En effet, il mesurait environ 26 mètres de long pour 12 mètres de haut et pesait environ 40 tonnes. Il avait la particularité d'avoir un long cou. Des discussions et des recherches sont toujours en cours pour savoir s'il gardait le cou droit comme les girafes ou non. Certains chercheurs pensent que leur cou était beaucoup moins musclé que celui des girafes contemporaines. Donc, le cou n'était pas droit et donc plus près du sol que les girafes contemporaines.

C'était une espèce qui vivait en groupe pour que les plus grands puissent protéger les plus faibles des prédateurs. (théropodes par exemple)

C'est un dinosaure très connu et très apprécié des scénaristes de film et série avec dinosaure. (vu dans le célèbre Jurassic Park par exemple)

Le brachiosaure était un gros mangeur. Il ingurgitait environ une tonne et demi de nourriture par jour. Cependant, n'oublions pas que c'était aussi un des dinosaures les plus grands et les plus gros. Il fallait donc nourrir ce lézard géant ! Grâce à son long cou, il se nourrissait principalement aux cimes des cycas et des conifères. Nous pensons aussi qu'il se nourrissait de fougères.

 

 

Le tricératops

 

triceratops dinosaure herbivore

 

Comme son nom l'indique, le tricératops a une tête à trois cornes. Il a vécu vers la fin du Maastrichtien, il y a plus de 67 millions d'années. Comme beaucoup de dinosaures, il évoluait sur ce qui est actuellement l'Amérique du Nord.

C'est une des dernières espèces qui a existé sur Terre avec notamment le Tyrannosaure Rex. Il était aussi suite au nombre de fossiles retrouvés, le dinosaure le plus présent en Amérique du Nord.

Il mesurait 7 à 10 mètres de long pour 4 mètres de haut et un poids d'environ 5 à 10 tonnes.

C'est un dinosaure qui se différencie des autres grâce à 3 caractéristiques :

 - un des crânes les plus larges jamais retrouvés chez une autre espèce vivante. (2,5 mètres) Il atteignait un tiers de la longueur totale de l'animal.

 - trois cornes de plus d'un mètre de longueur chacune. (une paire de cornes au-dessus de ses yeux et d'une troisième au niveau de son museau)

 - une peau recouvert de poils. C'est une caractéristique assez rare et inédite chez un dinosaure.

Le tricératops se nourrissait principalement d'arbustes et de plantes comme des fougères, des palmiers et des cycadales. Ils avaient la particularité d'avoir un bec qui leur permettait de saisir et d'arracher les végétaux. Leur 800 dents, elles, étaient là pour réduire en bouillie cette végétation.

 

Le stégosaure

 

stegosaure dinosaure herbivore

 

Le stégosaure avait lui aussi des plaques sur le dos d'où l'origine de son nom “reptile à toit”. En effet, ces plaques dorsales formaient une espèce de toit sur son corps. Il a vécu pendant la période du Jurassique soit il y a 155 millions d'années. Il a évolué sur les terres actuelles d'Amérique du Nord et du Portugal. Il fait partie des dinosaures thyrosaphores stegosauridae.

C'était une espèce très grande par rapport aux autres. Il mesurait 9 mètres de long pour une hauteur de 4 mètres. Il pesait 3 tonnes. Sa longue queue présentait deux paires de pointes défensives de plus de 60 centimètres de long. Ces plaques osseuses lui auraient permis de réguler sa température sous forme de thermostat en fonction de la température extérieure. Il avait également des pattes antérieures plus petites que les postérieures. Sa tête était donc plus près du sol que sa queue. Puisqu'il était très gros et très lent, il a été une proie facile pour les prédateurs. Il utilisait donc la force de sa queue pour se défendre contre l'Allosaurus qui était son plus gros prédateur.

C'était un animal réputé pour être très lent. En effet, suite à leurs recherches, les scientifiques estiment la vitesse maximale du stégosaure à 7 kilomètres par heure. Ce sont donc des animaux qui vivaient en troupeaux pour se protéger et se défendre entre eux.

Le stégosaure possédait un bec pour arracher et saisir l'herbe et les feuilles des arbres. Ses abajoues quant à elles, lui permettaient (comme pour les hamsters actuels) de stocker la nourriture un long moment avant d'être avalée.

 

l'Iguanodon

 

iguanodon dinosaure herbivore

 

L'iguanodon est une espèce de dinosaures très connue surtout en Europe. En effet, c'est l'endroit où cette espèce a évolué il y a 125 millions d'années, à l'époque du Crétacé inférieur. Des fossiles auraient cependant été retrouvés également en Afrique, en Amérique et en Asie au fur et à mesure des recherches et des découvertes. Il mesurait entre 4 et 10 mètres de long pour 5 mètres de haut en position debout. Il pesait environ 3 tonnes.

Il appartient à la classe des iguanodontidae ornithopodes. Son nom provient de sa ressemblance dentaire avec les iguanes. Leurs crânes étaient grands et hauts et portaient de longues muselières édentées. Celles-ci étaient possédaient des becs recouverts de kératine.

C'est un quadrupède herbivore qui vivait comme beaucoup de dinosaures herbivores en troupeau. (toujours dans un but de protection contre les prédateurs) Il avait des dents arrondies en forme de cuillère. Les chercheurs supposent qu'ils se nourrissaient de brindilles, de feuilles, de conifères, de plantes à fleurs et de pousses. De même, ils supposent que ses doigts lui permettaient de casser des graines et des fruits.

Ce dinosaure avait la particularité de posséder une sorte de pouces coniques (hallux) qu'il utilisait pour se défendre. Il possédait également un bec osseux couplé à des molaires pour broyer sa nourriture. Ses pattes avant étaient équipées de mains robustes à 5 doigts. Le plus petit aurait été capable de manipuler des objets.

Il se distinguait par la différence importante de taille entre ses pattes avant et arrière. Il avait donc la possibilité de marcher à deux ou quatre pattes. En position bipède, il atteignait probablement les 24 km/heure. C'était une vitesse rapide pour un spécimen de cette envergure. Sa colonne vertébrale et sa queue l'aidaient à supporter le poids de son corps peu importe la position adoptée.

 

Le parasaurolophus

 

parasaurolophus dinosaure herbivore

 

Le parasaurolophus est une espèce qui vivait à l'époque du Crétacé supérieur ainsi qu'une partie du Campanie. Il y a donc environ entre 73 et 76 millions d'années. Ils évoluaient comme beaucoup d'entre sur les terres d'Amérique du Nord. C'est un reptile à crête d'où son nom. Il appartenait à la classe des hadrosauridés ornithopodes. Sa peau était rugueuse.

Ce dinosaure herbivore à crête mesurait 10 mètres de long pour 3 mètres de haut. Il pesait en moyenne 5 tonnes. Son crâne mesurait 1,6 mètre de long. Sa crête était une prolongation de l'os nasal et prémaxillaire selon les études scientifiques qui ont été menées. Son utilité n'est pas encore trouvée malgré les recherches en ce sens. (tube respiratoire ? Arme de défense ? Guide à travers les feuillages ?)

Il y a des hypothèses également sur le fait qu'il était un animal amphibien. Mais rien encore n'est certain. Il avait une très bonne vue et des cavités semblables aux crocodiles qui lui servaient d'oreilles. Il était donc très facile pour lui de voir arriver le danger et de s'enfuir.

Il était capable de se déplacer sur deux pattes ou quatre pattes selon ce qu'il avait à faire. Il courait sur deux pattes et se nourrissait à quatre pattes.

Son alimentation était principalement composée de graines, de feuilles et d'aiguilles de conifères.

Une autre de ses particularités est la ressemblance de son bec avec ceux des canards actuels. Les hadrosauridés sont d'ailleurs connus sous le nom plus commun de dinosaures à bec de canard. Sa queue quant à elle avait une forme allongée et aplatie. Celle-ci lui aurait servi pour nager.

 

L'ankylosaure

 

ankylosaure dinosaure herbivore

 

L'ankylosaure évoluait dans l'actuelle Amérique du Nord à la fin de la période Crétacé supérieur. Il y a entre 72 et 66 millions d'années. C'était donc l'une des dernières espèces de dinosaures vivants sur la planète.

Comme le stégosaure, il était recouvert de scutelles. (plaques osseuses recouvertes de kératine sur le cou, le dos et le bassin) C'est une des caractéristiques qui lui donnait l'impression d'être un “lézard rigide”. C'est aussi pour cela que les scientifiques lui ont attribué ce nom. Cela lui formait un genre d'armure qui le protégeait de ses ennemis. Pour se défendre contre les dinosaures carnivores, il utilisait également sa queue en forme de masse. Au bout de celle-ci se trouvait une bosse avec laquelle il frappait ses ennemis.

C'était un quadrupède qui mesurait 10 mètres de long, 1,7 mètre de haut et pesait 6 tonnes. Il était donc court mais assez large. On pense qu'il y avait cinq doigts sur chaque pattes postérieures. Sa tête est triangulaire et plus large que longue.

Contrairement à beaucoup de ses congénères, il était solitaire. Il n'avait pas besoin de vivre en groupe pour se protéger. Grâce à son armure de kératine, il n'avait pas peur des autres. Ils se réunissaient juste une fois par an pour la reproduction.

Il se nourrissait des végétaux présents en basse altitude. Comme le tricératops, l'ankylosaure avait un bec qui lui permettait d'arracher les feuilles et de décortiquer les plantes. Il avait des dents mais minuscules.

Il ne mangeait que des plantes et possédait des cailloux dans son estomac pour l'aider à les digérer. Il vivait près des forêts et des rivières. Plus on se rapprochait de la mer, plus la végétation était difficile à manger et digérer.

 

Le protocératops

 

protoceratops dinosaure herbivore

 

Le protocératops est un dinosaure qui aurait évolué il y 84 à 72 millions d'années sur l'actuelle Asie. Les scientifiques le localisent plus précisément dans l'actuelle Mongolie et la Chine. C'est l'un des plus vieux dinosaures à cornes que l'on connaît. (d'où son nom de “première tête cornue”)

Il mesurait 2 mètres pour plus de 150 kilogrammes. Contrairement au tricératops, il ne présentait pas de corne bien développée. Il avait juste une excroissance osseuse sur le museau. Ce qui le différencie des autres était sa collerette assez large. Celle-ci lui permettait de protéger sa nuque et de faire peur à ses prédateurs.

Selon les découvertes de nids, les paléontologues en ont déduit que c'était une espèce qui vivait, elle aussi en groupe. Les femelles pouvaient même partager leurs nids. Cela leur permettait de se rassembler et de mieux se protéger contre leurs prédateurs.

 

Le giraffatitan

 

giraffatitan dinosaure herbivore

 

Le giraffatitan est un brachiosauridé qui évoluait pendant la période du Jurassique (entre 150 et 145 millions d'années avant notre ère). Il vivait sur les terres aujourd'hui africaines. C'est une espèce très ressemblante au brachiosaure. Certains scientifiques pensent même que ce serait un grand brachiosaure et non une espèce à part. En effet, le cou du giraffatitan est beaucoup plus long et robuste mais son torse est plus étroit. Son nom lui vient de sa ressemblance avec nos girafes contemporaines.

Pour ce qui concerne ses mensurations, un squelette complet a pu être assemblé grâce aux multiples découvertes faites. Il mesurait 26 mètres de long et 12 mètres de haut.

C'est un dinosaure qui avaient des dents en forme de spatule comme l'iguanodon. Ils se nourrissaient donc du même type d'aliments.

 

Le patagotitan Mayorum

 

patagotitan mayorum dinosaure herbivore

 

C'est une espèce de sauropode qui a été découverte il y a quelques années seulement en Argentine (en Patagonie d'où son nom). Nous avons donc encore peu de connaissance sur elle. Il y aurait vécu il y a environ 100 millions d'années dans un milieu qui était à l'époque plutôt forestier.

Selon les estimations (peu de fossiles ont été retrouvés), il mesurait 37 mètres et pesait environ 70 tonnes. Il serait donc le dinosaure le plus grand et le plus costaud qui ait existé sur Terre. Suite à cette découverte, les paléontologues penchent pour une espèce elle aussi herbivore. Cependant, le peu de données sur cette espèce nous font dire que cela reste pour le moment au stade de l'hypothèse. C'est pour cela qu'il est le dernier de cette liste d'herbivores.

 

 

Nous avons vu que contrairement à ce qu'on pensait pendant longtemps, les dinosaures étaient en majorité plus attirés par les végétaux et les crustacés que par la viande. Ils ne sont donc pas tous ces gros lézards carnivores. En effet, 65% des dinosaures étaient herbivores selon les études qui ont été faites. Les régimes alimentaires des dinosaures étaient donc variés et même très différents d'une espèce à l'autre. (mais aussi d'une période de l'Histoire à une autre) Êtes-vous surpris par ces résultats ? Le saviez-vous ?

 

 

logo dinosaure herbivore

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

dinosaure le plus fort
Dinosaure Le Plus Fort

mars 27, 2021

Savoir quel est le dinosaure le plus fort du monde est l'une des questions les plus fréquentes que les experts et les passionnés se posent à la fois.
Voir l'article entier
boutique tortue lingo
Une Boutique Tortue pour passionné

mars 08, 2021

Voir l'article entier
dinosaure carnivore
Dinosaure Carnivore

mars 01, 2021

Espèce à la fois complexe et passionnante, découvrez dans cet article quels étaient les différents Dinosaures Carnivores et apprenez en plus à leur sujet.
Voir l'article entier